Programme axé sur les résultats pour l’amélioration de l’accès à l’emploi (PARAAE)

Le programme axé sur les résultats pour l’amélioration de l’accès à l’emploi (PARAAE), vise l’amélioration des conditions de vie de la population, l’absorption des disparités territoriales, et l’équité sociale, à travers des actions oeuvrant dans le sens de promouvoir l’emploi et l’entreprenariat, assurer l’adéquation entre formation et marché de l’emploi, améliorer les conditions de travail, accès à la couverture sociale.

Programme axé sur les résultats pour l’amélioration de l’accès à l’emploi (PARAAE)

Le programme est articulé autour de trois domaines de résultats (Rapport d’évaluation du Programme axé sur les résultats pour l’amélioration de l’accès à l’emploi (PARAAE) ; BAD Septembre 2018).

Domaine de Résultat 1 : Faciliter l’accès à l’emploi aux des jeunes et des femmes et améliorer la qualité et la pérennité de l’emploi dans les régions. Les activités inscrites sous ce domaine permettront d’élargir l’accessibilité des services d’intermédiation sur le marché du travail au profit des chercheurs d’emplois en particulier les plus défavorisés en zone péri-urbaine et dans les régions de l’intérieur du pays d’une part et de contribuer au développement de nouveaux programmes actifs d’emploi d’autre part. Deux thèmes ont été retenus dans ce domaine de résultat :

Domaine de Résultat 2 : Améliorer le capital humain pour l’employabilité et la qualité de la main d’oeuvre. Il est attendu de ce domaine de résultat la mise en place de centres régionaux de développement des compétences et de l’emploi, la construction de centres de formation placés dans le cadre de partenariats public-privé axé sur un mode de pilotage par la demande du secteur privé (PPP) et la création d’au moins 60 000 place additionnelles de la PF.

  • Construction ou réhabilitation d’un centre de formation professionnelle en entreprenariat, est jointe en annexes
  • Construction d’un institut de formation des formateurs en ingénierie de la formation ;
  • Construction ou réhabilitation de dix centres sectoriels en régime Partenariat Public-Privé (PPP) dans le cadre du programme Charaka MCA Maroc

Domaine de Résultat 3 : Renforcer les capacités pour l’exécution du programme. Les activités retenues sous ce domaine de résultats visent à combler les lacunes identifiées dans les domaines de la gouvernance sectorielle, de la gestion fiduciaire, du suivi et du suivi évaluation du programme et des actions de mise en oeuvre des recommandations de l’évaluation du système pays en matière de sauvegarde environnementale et sociale.

Le programme est de portée nationale et sera opéré prioritairement dans les zones péri-urbaine et rurales en complémentarité avec le programme du gouvernement pour les 2 aspects :
(i) faciliter l’accès aux services d’intermédiation sur le marché du travail et le développement de nouveaux programmes actifs et simples ;
(ii) faciliter l’accès inclusif à la formation qualifiante pour les jeunes et les femmes ruraux, et l’amélioration de la qualité de la formation.

Principaux partenaires et agence de mise en oeuvre du PARAAE

La mise en oeuvre du PARAAE impliquent plusieurs partenaires et agences dont les interventions sont déterminées en fonction des prérogatives de chacun. Les institutions impliquées dans la gestion du programme :

– Le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle (MTIP) est désigné Chef de file du programme. Le MTIP et ses structures rattachées l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) sera chargé de la mise en oeuvre des activités liées à l’emploi. L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), principal opérateur de la formation professionnelle se chargera de l’exécution des activités de création des établissements et la formation en milieu professionnel ainsi que du développement partenariat public-privé (PPP) et rendra compte au Département de la Formation professionnelle (DFP).

– Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) qui se chargera de l’appui politique et budgétaire du MTIP.

– Le Département de la Formation Professionnelle DFP, qui sera responsable de la mise en oeuvre des activités relatives à l’amélioration du capital humain pour l’employabilité et la qualification de la main d’oeuvre. A cet effet, il exécutera toutes les activités retenues par le FAR dans le cadre du Développement et appui à la mise en oeuvre de l’offre de formation.

– D’autres acteurs sont impliqués dans le PARAAE, telle la société civile représentée par les associations qui accompagneront les chercheurs d’emploi, les Conseils régionaux et les employeurs, les porteurs de projet et les demandeurs d’emploi.

Avantages du programme et Impacts positifs attendus

Le programme aura des impacts positifs, surtout en matière d’avantages sociaux et d’amélioration des conditions de vie des populations. En effet, le PARAAE contribuera à l’amélioration des revenues dans les manèges par l’accès à l’emploi. De même, il permettra le développement des compétences et leur adaptation aux besoins du marché à travers la formation professionnelle.

Notant que d’une façon indirecte, le programme profitera aux entreprises et aux employeurs publics et privés à la recherche de profil qualifié correspondant aux besoins du marché.

Par ailleurs, le programme permettra le renforcement des capacités institutionnelles des structures décentralisées au niveau régional et local et l’amélioration des infrastructures d’accueil.

La réalisation du PARAAE va induire l’amélioration de la qualité de la formation, le renforcement de la qualité du capital humain pour l’employabilité à travers le renforcement des infrastructures physiques (correspondant aux centres de formation (14) et un institut de formation des formateurs en ingénierie de la formation), l’insertion dans le marché d’emploi demandeur de compétences spécifiques, l’inclusion sociale, et le renforcement des capacités institutionnelles pour l’exécution et la gestion du programme( Formation d’au moins 700 agents).

Par ailleurs, la dimension genre est intégrée dans le programme PARRAE, en préconisant une égalité d’accès aux différentes activités programmées aussi bien pour les hommes que les femmes (Accès à au moins 210 000 jeunes chercheurs d’emplois dont 50% de femmes au contrat d’insertion ; Augmentation du nombre de bénéficiaires des programmes de soutien à l’employabilité à 66 000 dont 50% de femmes)

Téléchargez le document : Maroc – Programme axe sur les résultats pour l’amélioration de l’accès à l’emploi (PARAAE) – Résumé EESS (629 kB)

Info : Un prêt de 923 MDH pour l’accès à l’emploi au Maroc

Source : www.afdb.org